AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: L'entente :: You've Got A Friend In Me :: Welcome ! Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Elena Jordan - Tant pis si c'est un amour interdit

avatar
Points : 138
Messages : 33
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Juin - 19:53

     
Elena Jordan
ft. Bridget Satterlee
↘️ carte d'identité
Nom Jordan Prénom Elena Age 22 ans Date et lieux de naissance 03 décembre 1994Nationalité Américaine Origines Américaine : Orlando, FlorideOrientation sexuelle Hétérosexuelle  Statut Officiellement célibataire, officieusement en couple  Métier Etudiante en Littérature / Hôtesse d'accueil à l'Aquarium pour financer ses études Groupe Intouchables
     

     
↘️ caractère
Elena est une jeune femme très timide en public mais qui fait en sorte de moins l'être, ce qui n'est pas une chose facile pour elle. Une fois qu'elle connaît les gens à qui elle a affaire, tout va bien mais les premiers temps, il peut arriver qu'elle en bégaie face à quelqu'un. Dans son métier en parallèle de ses études, elle appris à gérer sa timidité, s'avère parfois hésitante face à un client mais s'en sort assez bien dans l'ensemble. Une fois qu'elle est à l'aise avec quelqu'un, elle se montre assez sociable, voire joviale. Mais percer sa carapace est malgré tout assez difficile car elle n'a pas eu une enfance facile, notamment à cause de la gent masculine.
Elle est très studieuse en cours et fait ses études par passion avant tout. Deviendra-t-elle à son tour Professeur ou quelque chose dans le genre ? Possible ! Mais quoi qu'il en soit, elle est sûre que ça lui servira toujours.
Elle est beaucoup sur Instagram, voire sur son blog où elle y poste pas mal et  cela durant ses moments libres. Là, elle est a l'impression de ne pas y être timide.
Elle peut se montrer jalouse à certains moments, elle sait être à l'écoute des autres et attentionnée. Mais attention, sous tout cela, se cache aussi une personne un brin têtue quand elle s'y met.
     

     
↘️ anecdotes

• Elle n'aime pas les transports en commun
• Elle n'a jamais fait de stop et ne compte pas en faire
• Elle se déplace généralement à pied ou à vélo
• Elle a vécu une enfance difficile et a encore du mal à s'en remettre
• Elle sait qu'elle peut compter sur la patience et l'attention de Rosario
• Elle n'aime pas boire d'alcool, elle sait les dégâts que peut faire celui-ci

     
derrière l'écran
Mag
Quel âge as-tu ? Plus de 30 ans Comment es-tu arrivé jusqu'à nous ? Par Facebook et plus précisément par Rosario Comment trouves-tu notre forum ? Il me semble très bien A quelle fréquence penses-tu nous rendre visite ? 4/5 j par semaine Un petit mot pour la fin ?      
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 138
Messages : 33
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Juin - 19:54
Une citation qui slay
Née en fin d'année peut avoir aussi bien des avantages que des inconvénients. L'un des avantages peut être par exemple celui de donner l'impression qu'on a un an d'avance à l'école si on ne redouble pas, ce qui est tout à fait le cas de la jeune fille. Mais l'un des inconvénients c'est que c'est proche de la fin d'année justement soit de Thanksgiving et de Noël, ce qui n'est pas forcément l'idéal pour les cadeaux. Mais c'est ainsi, on ne choisit pas sa date de naissance...Ni ses parents d'ailleurs !

Car l'enfance d'Elena est loin d'avoir été facile. En effet, une mère absente enfin non présente mais malade de la tête, dépressive mais n'étant pas suivie par refus, par non connaissance de sa situation, une mère disant à sa fille des méchancetés, des insanités, la rabaissant...Et un père présent, trop présent mais pas dans le sens que l'on pourrait croire. Celui-ci buvant, du genre à être ivre tous les soirs en fait, à battre la mère de la jeune fille. Voilà ces images que revoit Elena de ses parents dès son plus jeune âge. Elle, elle a échappé aux coups, heureusement ! Un passé diffcile qui n'a fait qu'empirer avec l'âge. Heureusement, l'école a très rapidement été pour elle un bon passe-temps, lui permettant de s'évader et d'étudier...Des amis, elle en avait aussi même si elle  n'en a jamais invité chez elle, ayant trop honte de ses parents au fond d'elle, ayant peur que son père surgisse au milieu d'une fête complètement plein ou bien que sa mère dise ses méchancetés à elle ou à ses amis.

Elena grandissait, et ça ne s'est pas arrangé pour elle. Sa mère, même si elle lui faisait mal moralement, elle avait appris à passer outre mais son père c'était autre chose...Car la jeune fille grandissait et commençait donc à avoir des formes. Et un soir, alors qu'elle avait 12 ans et était en train de faire ses devoirs dans sa chambre, elle entendit tout d'un coup une voix à la porte de sa chambre, celle de son père avec sa voix avinée et disant :

- Tu sais que tu commences à devenir un beau brin de jeune fille toi ? Que tu commences à avoir des formes ?

Elena ne daigna même pas répondre à son père, elle l'ignora ne voulant pas le faire surenchérir. Et chose étrange, son père finit par sentir, la jeune fille le sentit et l'entendit plutôt qu'elle ne le vit vu qu'elle n'avait même pas daigné regarder son père avec ce qu'il avait dit.

Quelques jours plus tard, avec l'école et ses amis, Elena avait oublié cet épisode et un soir, alors qu'elle venait de s'endormir, il lui semblait avoir entendu la porte de sa chambre s'ouvrir mais elle n'ouvra pas le yeux, se disant qu'elle devait avoir rêvé car le bruit n'était que furtif...Jusqu'au moment où elle s'aperçut qu'elle ne rêvait pas, que quelqu'un était en train de lui ôter sa chemise de nuit. Elle ouvrit alors subitement les yeux et reconnaissant son père, se mit à crier, même si elle savait très bien que personne n'allait venir à son secours, sa mère étant certainement dans un état limite comateux à cause des seuls remèdes qu'elle prenait : des somnifères. Et le père d'Elena qui malgré le cri de sa fille continuait. D'un bond, elle sauta à bas de son lit et sans un mot, avant que son père ivre ne réagisse, elle s'enfuit de sa chambre et alla même jusque dans la rue, sans avoir oublié de prendre la clé de l'appartement et cela dans le seul but de fuir son père. Elle commençait à se mettre à marcher, le temps de reprendre ses esprits et entendit alors :

- Tu n'es qu'une traînée !

C'était son père qui venait de crier cela par la fenêtre dans la rue. Elle avait honte, des fenêtres aux alentours s'ouvraient en plus. Que faire ? Marcher encore ? Oui elle ne voyait que ça, elle ne se sentait vraiment pas bien moralement. Physiquement fatiguée mais impossible d'aller se recoucher pour le moment. Elle marcha donc encore un moment et décida de retourner chez elle. Avant de mettre la clé dans la serrure, elle écouta à la porte. Aucun bruit ne semblait émaner de l'appartement. Espérant ne pas se tromper, elle décida d'ouvrir la porte et à pas furtifs de se diriger vers sa chambre. Elle put voir dans le salon son père endormi à même le sol. Ouf ! Une fois dans sa chambre, elle se rendormit, tranquillisée par son père en train de cuver son alcool.

Les jours, les mois passèrent. Les notes d'Elena à l'école continuaient d'être bonnes malgré ses malheurs familiaux. Elena eut 13 ans puis 14 ans, ses formes devenant plus flagrantes. Etrangement, son père n'avait plus rien tenté et Elena avait chassé cet épisode au fond de sa tête. Et quand elle eut 15 ans, elle comprit qu'il fallait qu'elle s'enfuit, qu'elle ne pouvait plus rester vivre ici, au sein d'une mère complètement absente et avec un père ivrogne. Un soir de cette année là, elle s'était endormie comme une masse dans sa chambre. En plein Devoirs Surveillés en ce moment au lycée, elle n'en pouvait plus le soir avec les révisions. Et là encore une fois, comme quand elle avait 12 ans, il lui sembla entendre la porte de sa chambre s'ouvrir mais cette fois, elle ouvrit les yeux pour voir son père dos à la porte, dans sa chambre, porte fermée. Il lui bloquait la sortie par là. Vu qu'il ne semblait pas bouger, elle regarda vers la fenêtre et décida de s'enfuir par là et de sauter. Ils étaient au premier étage, ça allait aller, dessous un buisson. Elle se leva donc et décida d'ouvrir la fenêtre mais celle-ci ne s'ouvrit pas. Malheur ! Que faire ? Pourquoi cette fenêtre ne s'ouvrait pas ? Alors que ce matin encore, avant de partir au lycée, pendant son petit déjeuner, elle avait aéré sa chambre comme tous les matins ?

Elle fit face à son père, lui jetant un regard noir, collé à la fenêtre, lui toujours à la porte de la chambre.

- Eheheh ma jolie, tu ne pourras pas m'échapper cette fois ! J'ai coincé ta fenêtre pendant que tu étais au lycée aujourd'hui, j'ai prévu le coup !

Elle était prise au piège. Que faire ? D'autant plus que son père s'approchait d'elle désormais. Une solution, l'esquiver et fuir par la porte dont il s'était éloigné, ce qu'elle tenta mais en vain car son père le perçut et agrippa par le bras, semblant tout à fait réveillé malgré le fait qu'il soit encore plein comme une urne.
Impossible de lui échapper, comment se sortir de là ? Et voilà qu'il commençait de l'embrasser, de lui enlever sa chemise de nuit. Ca la dégoûtait. Vraiment ! Comment lui échapper ? Comment le fuir ? Il la tenait si fermement. C'est alors qu'en regardant désespérément autour d'elle, elle s'avisa qu'elle n'était pas très loin de sa commode et sur celle-ci un vase avec des fausses fleurs. Si elle pouvait....En tendant discrètement la main, s'emparer du vase et assomer son père avec...Chouette ! Elle y arriva ! Et le fit. Son père s'écroula à ses pieds, assommé. Elle espérait ne pas l'avoir tué cependant malgré le mal qu'il avait tenté de lui faire. Elle entendit des ronflements, il dormait ! Elle était sauvée. Elle devait fuir, c'était devenu une certitude. Où aller cependant ? Elle ne savait pas encore mais partir....La seule chose qui comptait. Rapidement, elle prit ses économies, quelques habits qu'elle fourra dans son sac, son nécessaire de toilettes dans la salle de bains et prête à partir, elle se rappela alors qu'elle était encore en chemise de nuit, enfin ce qu'il en restait car son père l'avait complètement déchirée. Elle s'habilla donc et fila vers la porte, sans aucun dernier regard pour son père. Et sa mère ? Elle décida d'aller voir à la porte de sa chambre, et entendit des ronflements si forts qu'elle sut qu'Elena sut qu'elle serait impossible à réveiller. Lui laisser un mot ou pas ? Non ! Tant pis ! Il ne fallait surtout pas que son père sache où elle irait même si elle-même n'en avait aucune idée.

Elle ne prit même pas les clés de chez elle, inutile elle ne reviendrait plus. Ici, ce n'était plus chez elle. Elle était dans la rue, ça y est ! Il était 23h passées. Où aller ? C'est alors qu'elle sut. A l'autre bout de la ville, dans un pavillon, vivait sa tante, soeur de sa mère et son oncle, des gens adorables. Elle devait aller chez eux, leur demander si elle pouvait vivre avec eux désormais. Mais comment aller là-bas ? En transport en commun ! Il devait y en avoir encore à cette heure-ci ! Elle connaissait le chemin pour l'avoir fait plusieurs fois. Elle prit le métro, un direct...Mais elle n'était pas au bout de ses surprises car dans le métro, un mec la dragua mais elle l'ignora, celui-ci insista. Elena, agacée, décida de descendre à la station suivante et de prendre le métro suivant qui arriva et là ouf ! La fin du trajet se passa bien.

Une fois arrivée chez sa tante, elle frappa enfin cogna plutôt à la porte, réveillant son oncle qui demanda ce qu'il se passait. Reconnaissant Elena, complètement paniquée,il la fit entrer, réveilla sa femme et Elena expliqua pourquoi elle se trouvait là. Adrien et Marie décidèrent de la garder. Elena connut enfin des jours heureux chez son oncle et chez sa tante, elle put enfin avoir une vie d'adolescente digne de ce nom, continuant ses études, invitant enfin des amis chez elle enfin chez son oncle et sa tante.

Les années passèrent. Etant depuis toute petite passionnée de lecture, de littérature, elle décida d'aller à la fac une fois son bac obtenu, y faire des études de littérature même si elle ne savait pas si elle ferait un jour un métier autour de ça. Elle est désormais en 3ème années à la fac, ayant pris une année sabbatique volontairement après son bac. Se faisant parfois draguer mais évitant la gent masculine dont elle a peur. Sauf d'un seul : Rosario. L'un de ses Professeurs pour qui elle a craqué il y a quelque temps. Ce qu'il a certainement senti car il a fini par chercher la conversation avec elle, tous deux se sont rapprochés petit à petit, commençant par être de plus en plus proches, s'embrassant, se câlinant. Il sait ce qu'elle a vécu, il sait qu'elle n'est pas prête à franchir le pas encore, il est patient. Leur amour est secret.
     


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 243
Age : 34
Adresse : #110 Centre-ville
Métier : Prof d'italien et de littérature
Messages : 63
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Juin - 20:02
Bienvenuuuuue

Merci d'avoir choisi mon scénario ça me fait tellement plaisir Si tu as la moindre question n'hésite pas à me demander
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 138
Messages : 33
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Juin - 20:32
Merci Rosario my love même si c'est un secret
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 243
Age : 34
Adresse : #110 Centre-ville
Métier : Prof d'italien et de littérature
Messages : 63
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Juin - 20:35
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eden Alborán
Pro du squattage
Points : 274
Age : 23
Adresse : #362 Baldwin Park
Métier : Etudiante en journalisme.
Messages : 132
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Juin - 20:41
Bienvenue parmi nous
Super choix de scenario !
Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maguy Hermann
Maguykarp
Points : 431
Age : 30
Adresse : #362 Baldwin Park
Métier : Lieutenant de police
Messages : 203
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Juin - 21:11
Bienvenue parmi nous
Bonne rédaction pour ta fiche
Si tu as la moindre question, n'hésite pas !


a place with no name
She said this is the place where no people have pain
And in love and happiness
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 138
Messages : 33
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Juin - 10:13
Eden merci de ton message et pareil pour toi Maguy :d

Rosario, j'adore ton nouveau vava
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 243
Age : 34
Adresse : #110 Centre-ville
Métier : Prof d'italien et de littérature
Messages : 63
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Juin - 11:42
Pour moi tout est parfait Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maguy Hermann
Maguykarp
Points : 431
Age : 30
Adresse : #362 Baldwin Park
Métier : Lieutenant de police
Messages : 203
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Juin - 16:56
F
é
l
i
c
i
t
a
t
i
o
n

   

Elle n'a pas eu de chance ta demoiselle.... En tout cas, je sais que Rosario sera là pour elle ( et il a intérêt !), j'ai hâte de vous voir RP ensemble ! J'aime beaucoup ta façon d'écrire aussi Smile

   Félicitation petit scarabée    , tu es validé. Il est maintenant temps pour toi de rentrer dans la cour des grands (mais ne t'inquiète pas Disneyland n'est pas loin, c'est idéal pour retomber en enfance le temps d'une journée.) Tu peux maintenant prendre tes libertés, tu peux Rps avec les autres membres validés. Tout d'abord, veuille à recenser ton logement et ton emploi. Remplis ton profil ça donne des informations et c'est plus jolie. Pour te faciliter la vie, car on est bien en pantoufle    , tu peux créer ta fiche de liens, tu peux donc te trouver des amis avec qui Rps. Dans le même post, tu pourras écrire tes Rps en cours ou prévus. Tu as le droit de créer un RP libre si tu ne trouves personne pour RP avec toi, un autre membre viendra sûrement te tenir compagnie. Un personnage n'est rien sans des liens et si il t'en faut des spécifiques tu peux aller en créer et don faire de jolies scénarios avec des liens qui slay. Pour participer à la vie du forum, tu peux aussi participer au flood et aux jeux.
   Mais sur ce, je te souhaite bon jeu et amuse toi bien sur CEB !      
   
Codé par Cheshire Cat sur Epicode


a place with no name
She said this is the place where no people have pain
And in love and happiness
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 138
Messages : 33
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Juin - 16:59
Coucou par là, merci pour cette validation et oui heureusement je peux compter sur mon Rosario
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 243
Age : 34
Adresse : #110 Centre-ville
Métier : Prof d'italien et de littérature
Messages : 63
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Juin - 17:08
C'est ma chérie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maguy Hermann
Maguykarp
Points : 431
Age : 30
Adresse : #362 Baldwin Park
Métier : Lieutenant de police
Messages : 203
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Juin - 17:10
Bande de rebelles


a place with no name
She said this is the place where no people have pain
And in love and happiness
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 138
Messages : 33
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Juin - 18:43
Chuuuuuuuuuuut c'est un secret
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy Ex-Bestfriend :: L'entente :: You've Got A Friend In Me :: Welcome !-
Sauter vers: